Projet de recherche médicale sur la bilharziose (freeBILy) et l’Université de Fianarantsoa

HOFI

L’Université de Fianarantsoa fait partie d’un consortium composé de quatre institutions européennes (Leiden University Medical Center des Pays-Bas, Bernhard-Nocht-Institut für Tropenmedizin et Eberhard Karls Universität Tübingen en Allemagne, Fundación Privada Instituto de Salud Global Barcelona) et de quatre institutions africaines (Université de Fianarantsoa, Université d’Antananarivo, Centre Infectiologie Charles Mérieux Antananarivo, Centre de Recherches Médicales de Lambaréné du Gabon) situées dans trois pays européens et dans deux pays africains dans le cadre d’un projet de recherche appelé freeBILy (Fast and reliable easy-to-use-diagnostics for eliminating bilharzia in young children and mothers). freeBILy
Le projet freeBILy-Mada a pour objectif d’évaluer l’impact du traitement après un test de bilharziose positif sur la santé maternelle et le développement psychomoteur de l’enfant à Madagascar et d’évaluer la sensibilité et la spécificité du test de diagnostic rapide POC-CCA par rapport à un diagnostic de référence.
Dr. Norbert Georg Schwarz de Bernhard-Nocht-Institut (Allemagne) et Prof. Raphael Rakotozandrindrainy de l’Université d’Antananarivo étaient déjà venue à Fianarantsoa pour une visite de courtoisie et une présentation du projet freeBILy auprès du Président de l’Université le Dr. Fontaine Rafamantanantsoa.
Le projet freeBILy a reçu le financement du programme EDCTP-2 (The European & Developing countries Clinical Trials Partnership) soutenu par l’Union européenne.

Site officiel du projet freeBILy : freebIly
freeBILy